– Sécurisation au travail des salarié.e.s et agent.e.s spécifiquement en Ile-de-France d’autant plus
que les instances et sources juridiques qui permettaient de cadrer cet aspect ont été attaqués/réduits (code du travail et CHS-CT).

– Interrogation sur  les restrictions de circulation notamment pour les délégué.e.s syndicaux/ales

– Retour sur la situation anxiogène crée par le discours confus des autorités.

– Demande du gel des licenciements et des fins de contrats notamment dans la fonction publique

Courrier unitaire au Préfet IDF